Index du Forum FAQ Rechercher
S’enregistrer Connexion
SINNERS EST UN FORUM ÉCOLO' !
"Un écran consomme plus d'énergie pour afficher un écran blanc (ou clair) qu'un écran noir (ou sombre)."

:: Haydn Mozart ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Avant de franchir les murs -> Fiches de présentation -> Registre des acceptés
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Haydn Mozart
-
<font color=black>-</font>

Hors ligne
Messages: 19
Inscrit le: 08 Juin 2010

Dossier personnel: URL
Emploi: Coureur de Myland
Surnom / Identité: Haydn Mozart
Âge: 29
Ville d'origine: Sinneria
Parenté: Jethro Lebeau
Sin(s): 17
Race: Hybride
Type: Sen-3
Capacité: Vision Absolue
Handicap: Monopolisation de la concentration

MessagePosté le: Sam 12 Juin 2010 - 21:12    Sujet du message: Haydn Mozart Répondre en citant

   

 
Nom : Mozart
Prénom : Haydn
Age : 29 ans
Métier : Champion et (re)fondateur des courses Myland
Race : Hybride (non recensé)




   
  
   
  
Dans la minuscule chambre, le visage de l'homme reflète la lumière doucement émise par le plafond translucide. Les murs nus et gris renvoient la respiration apaisée du mourant : les visions ont disparues, du moins pour le moment.
La porte s'entrouvre, et un garçon d'une dizaine d'année hésite à entrer dans la pièce.


« Entre mon petit. Entre et assieds toi près du lit... J'ai une histoire à raconter, une dernière histoire avant que... »
La phrase est laissée en suspend, la fin est trop évidente pour qu'elle ne soit dite à haute voie.

« C'est l'histoire d'une vie, d'un homme, de Sinneria. Comme cette cité qui l'a vu grandir, cet homme a été dès son plus jeune âge oppressé par le mensonge et la peur, par le poids de son passé et de son père.
Viens, et écoute attentivement car cette histoire, je ne pourrais la raconter qu'une fois, et tu en deviendras alors l'unique dépositaire. Cette lourde charge, je peux à présent m'en défaire sans crainte car je sais que tu sauras en prendre soin.

L'histoire ne commence pas à sa naissance, même si son destin était alors déjà inscrit aux creux de ses gènes. Non, l'histoire commence l'année de ses quinze ans.
Son père, hybride et créateur des courses Myland venait d'être capturé et tué par le laboratoire Génésis sous ses yeux, c'est un souvenir qui allait rester gravé sur les parois de sa mémoire jusqu'à la fin. L'homme partageait cette condition hybride et la mort paternelle venait avec plus de vivacité rappeler combien il était important de cacher cet état aux yeux de tous.
Sans famille, il fut élevé par des amis de ses parents, prenant un nouveau nom et s'inventant une nouvelle identité. Un nom de compositeur dont seuls les plus érudits de Sinneria auraient pu en déceler la fausseté, un compositeur de musiques magiques d'un autre temps qui appelaient alors un autre Dieu que Sîn. Un musique d'avant le collapsus, un temps de paix et de bonheur universel.

Les années s'écoulèrent pour l'homme dans les ruelles les plus sombres et les plus masquées de Sinneria, élevé dans la tradition des coureurs Myland, dans le spectre d'un père visionnaire et omniprésent. Au delà de cette ombre se dessinait continuellement l'épouvantail du secret inviolable.

L'ère d'Echo laissa la place à une instabilité politique où l'oppression, qui semblait déjà être à son paroxysme, s'accrut encore un peu plus. C'est à cette époque que naquit, pour ne jamais mourir, le culte du mensonge que le jeune homme allait entretenir jusqu'à sa mort – ou presque.
Ce culte frisait la paranoïa, même s'il ne voulait pas se l'avouer. Seul un cercle très restreint de proche savait, dont celle qu'il considérait comme sa soeur, Lena, la vérité.
Le rongeant chaque jour un peu plus, les non dits et les contrevérités devinrent une réalité à laquelle il ne pouvait se défaire.

Mais la vie est bien capricieuse.
Lorsque l'Harmonie sembla régner sur Sinneria après des années de noirceur, le jeune homme ne put plus faire marche arrière. Il se devait de glorifier un père, de rendre hommage à un souvenir autour duquel il avait été élevé : les courses Myland.
Au fil des ans, il avait acquis la connaissance des machines et de l'eau, il avait appris à dompter le talent que son père lui avait légué, ainsi que son pouvoir d'hybride. Ce pouvoir, il l'avait découvert peu après le décès parental, un insecte sur le mur de l'autre côté de la pièce devint de plus en plus net, de plus en plus proche tandis que sa vision périphérique se troublait, et que les sons s'étouffaient. Il sut, alors. L'image du père revint en mémoire, cette obsession pris le pas sur son autre hantise : l'heure n'était plus à se cacher.
Le jeune homme sortit de l'ombre et remis sur pied les courses que son père chérissait en son temps, et devint lui même le plus grand coureur de Sinneria, à l'instar de l'image paternelle.

Le fardeau n'en devint que plus lourd à porter. Enlisé dans le mensonge, enveloppé de gloire, l'homme respirait la peur et exhalait de cette psychose si ancrée qu'elle en devient invisible. Il était devenu un acteur qui jouait une vie dont le passé factice se mêlait au réel. Son image publique renvoyait un passé ordinaire, partagé par nombre de sinnériens : des parents emportés par la fièvre rouge, un regard tourné vers le futur sans espoir de retour. Pour parfaire son rôle, il entama même des démarches pour mettre en place une police maritime.
En fait, il vendait du rêve, des sensations. Personne ne voulait vraiment connaître ses secrets. Ce n'était qu'un coureur Myland après tout, il n'avait aucune affiliation politique connue, ni aucun poids idéologique.
Cela ne l'empêchait pas d'avoir un avis, qu'il se gardait bien de révéler, même si officiellement il saluait les actions du gouvernement. »

L'homme s'arrête un instant de parler pour tousser, sa gorges vibre grassement et l'enfant en profite pour renifler.

« Lui, il pensait que l'Harmonie était un point positif. Même le recensement, il n'était pas forcément contre. Mais c'est cette paranoïa qui l'empêcha de se faire inscrire sur le registre des hybrides. Une fois dans le passé, des abus envers les hybrides avaient entraîné la répression et la mort du père. Alors que pourrait-il arriver si le gouvernement changeait de main, et qu'une liste d'hybride portant son nom venait à être utilisé à mauvais escient? La prudence était la croix qu'il devait porter, il n'allait pas s'en départir sous prétexte qu'un paix politique voyait le jour.

Ce fut une époque bénie pour lui : il était connu, avait de l'argent... Le dirigeant de Falcon Industrie venait même le voir pour qu'il teste les nouveaux modèles de Jets. Pour ne rien gâcher à l'affaire, on disait de cet homme qu'il était fort beau, en tout cas selon les canons de l'époque. Les femmes adoraient ses cheveux bruns et surtout, surtout ses yeux si bleus qu'ils pouvaient mettre mal à l'aise. Il lui arriva plus d'une fois d'user de ses charmes, et en particulier de la symétrique perfection de son corps pour arriver à ses fins, qui étaient plus ou moins avouables. Dans le meilleur des cas, il allait passer deux jours avec une femme. Sinon, deux heures suffisaient... Mais ce n'est pas un récit à faire à un jeune garçon tel que toi.

Je me souviens que l'histoire a pris un tournant tragique alors qu'il approchait de la trentaine. Il était encore jeune et bien conservé, au sommet de sa gloire, et avait atteint son but en ce qui concernait les courses Myland. Sa popularité sportive lui conférait une image lisse et sans vague, il était ancré dans un rôle qu'il connaissait à la perfection, celui du gars sympa. Vaguement inquiétant dans certains de ses propos qui laissaient affleurer sa paranoïa, il était en règle général celui avec qui il est plaisant d'avoir une conversation, mais qui ne brille ni par son intelligence, ni par sa superficialité. C'était l'archétype du sportif, ou du moins c'était ce qu'il s'efforçait de renvoyait à la face du monde.

Néanmoins, il n'avait pu effacer tous les aspects de sa personnalité. C'est, en partie, ce qui l'emmena à sa perte.
Vois tu mon garçon, le jeu est un bien mauvais vice. Il est coûteux, le plaisir n'est pas garanti, et il est dangereux. A cette époque, l'homme aimait les défis, l'adrénaline, tester sa chance. C'est tout naturellement que les Acid Races prirent une place importante dans son agenda. Il attendait impatiemment les bulletins météo sur son terminal pour connaître quand, enfin, il allait pouvoir défier la mort une fois de plus. Il avait entraîné dans son sillage un petit groupe de coureurs qui conjuguait talent et audace. En parallèle au sport, Sinneria offrait une foule de possibilité pour un accroc aux jeux, notamment concernant les combats. Évidemment, les combats illicites étaient bien plus prisés, et toutes les semaines, on pouvait retrouver le jeune homme s'enflammer pour son favoris au S'80.

Les paris, les dettes, le mensonge, les accidents de courses dûs à son pouvoir, le tout conjugués à sa renommée dans le milieu sportif ne pouvait donner qu'un cocktail explosif.

Comme je te le disais, c'est à l'orée de sa trentième année que le jeune homme rencontra son destin... »

L'agonisant s'arrête encore et reprend doucement sa respiration. L'enfant, impatient de connaître la suite demande ce qu'il s'était passé alors.

« Je ne me souviens plus, mon garçon, je ne me souviens plus. »

Cela ne suffit pas à éteindre la curiosité du petit garçon, qui veut alors savoir qui était cet homme dont l'histoire esquissait la vie. C'est alors que le mourant dans son lit ouvre faiblement les paupières qu'il avait fermé au début de son récit. Ses lèvres frémissent sous l'effet d'un sourire mélancolique. Avant de répondre, il pose ses mains bien à plat sur son torse car il sent que la mort est sur le point de l'emporter. Juste une phrase, quelques mots encore avant la fin :
« Il se pourrait cela eut été moi. »

Mais l'enfant est déjà partit, sans un mot d'au revoir, comme les autres hallucinations. Alors Haydn pousse un dernier souffle hors de ses poumons sans se rendre compte de la solitude de sa mort.  

  


 

 
Type : Sensoriel
Capacité : Vue absolue
Handicap : Baisse de concentration pour les autres sens. Le cerveau de Haydn utilise toute ses ressources pour évaluer, comprendre, et assimiler ce qu'il voit. Ainsi, les autres sens sont affaiblis, pour ne pas dire mis en stand by.

Niveaux de votre pouvoir (de 1 à 4) :
  • Niveau 1 : Vision grossissante jusqu'à 1000 fois, contrastes et détails plus marqués.
  • Niveau 2 : Vision sur 2 kilomètres, et élargissement du champs visuel de 60° à 100°
  • Niveau 3 : Vision qui porte jusqu'à 100 kilomètres [nota : l'horizon est à7 kilomètres en mer], nyctalopie. L'eau ne déforme pas la vision de Haydn.
  • Niveau 4 : Vision à 380 degrés, tout les détails sont visibles et traités par le cerveau. La vision est le seul sens qui peut être traité par le cerveau.

Et niveau actuel ? 3


   
  

Quel est l'avatar qui représente votre personnage ?
Jake Gyllenhaal

Combien de fois par semaine êtes-vous disponibles pour venir sur le forum ? Et pour poster en RP ? Et pour flooder ?
Tous les jours je serai là. Pour poster on va dire tous les deux jours. Et pour le flood, euh..... En fait je me suis complètement désintoxiqué, donc à part une deux apparitions, je fuis le flood.

Comment êtes-vous arrivé ici ?
Via ma connexion internet.

Avez-vous fait de la publicité autour de vous pour Sinners ? Si oui, comment parlez-vous de ce forum, et comment le qualifieriez-vous ?
Ouais, j'ai commencé ma campagne de propagande. Je le qualifie de 'gavé cool' si vous voulez tout savoir (true story).

Le règlement est-il signé ?
Oui (enfin non, mais j'y vais là)

Des choses à ajouter ?
Je ne crois pas.




Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 12 Juin 2010 - 21:12    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Solaris Creed
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 13 Juin 2010 - 03:19    Sujet du message: Haydn Mozart Répondre en citant

Haydn MrGRose il est tard, très, trop peut-être. En début de soirée j'avais deux ou trois questions mais je les ai oubliées.

En tout cas tu connais parfaitement la maison, rebienvenue chez toi et puis tu es officieusement validé (parce que je sais que tu as hâte d'aller poster un certain truc sur lequel tu as bossé Hm ) et puis demain, quand on sera frais avec Gray', on reverra ta fiche pour une validation officielle hein ! C'est le Monsieur qui s'en chargera.

Sur ce, moi j'décanille, j'ai les yeux qui poui-pouiquent Langue PeacD
Revenir en haut
Graydon Creed
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 13 Juin 2010 - 23:28    Sujet du message: Haydn Mozart Répondre en citant

Wolfgang Amadeus ... euh ... Yosh ... Haydn Hm
Honnêtement, je ne vois pas grand chose à dire, c'est nickel pour moi sauf ... sauf qu'on sait tous maintenant que tu mourras de vieillesse Langue et non de mort violente. Pour la tête brûlée que tu es, c'est presque décevant Devil
Juste une question pour le niveau 4 de ta capacité, la vision à 380° : il a des yeux derrière la tête? ça se passe comment?
Revenir en haut
Haydn Mozart
-
<font color=black>-</font>

Hors ligne
Messages: 19
Inscrit le: 08 Juin 2010

Dossier personnel: URL
Emploi: Coureur de Myland
Surnom / Identité: Haydn Mozart
Âge: 29
Ville d'origine: Sinneria
Parenté: Jethro Lebeau
Sin(s): 17
Race: Hybride
Type: Sen-3
Capacité: Vision Absolue
Handicap: Monopolisation de la concentration

MessagePosté le: Lun 14 Juin 2010 - 17:51    Sujet du message: Haydn Mozart Répondre en citant

Hummm.... Il ne me semble pas avoir écrit qu'il était vieux...  Hm Juste qu'il était mourant et avait des hallucinations - ce qui me laisse le champs libre pour une mort quelconque. Oh, et puis pareil il est pas vraiment mort hein, il fait juste semblant  Yosh

Et pour la vision à 360° (à oui, un tour complet c'est pas 280°, je me suis trompé), j'avais dans l'idée, plutôt qu'un troisième oeil derrière la tête, à un oeil comme ils ont les oiseaux qui voient derrière eux. Et puis sinon, je serais tenté de dire que c'est mystique Langue
[Nota : bon, j'ai trouvé des oiseaux qui voient derrière eux mais c'est parce qu'ils ont les yeux de chaque côté de leur petite tête... Si ce 'détail' de mon pouvoir est gênant, je le vire... De toute façon, si Haydn arrive au niveau 4, il se crèvera les yeux plutôt que de subir l'enfer.]



Revenir en haut
Alice May
-
<font color=black>-</font>

Hors ligne
Messages: 409
Inscrit le: 09 Mai 2010

Dossier personnel: URL
Emploi: Duelliste sous couvert de danseuse
Surnom / Identité: Chinook
Âge: 19 ans
Ville d'origine: Sinneria
Localisation: Zone Samaël
Sin(s): 93
Race: Hybride
Type: Nrj-2
Capacité: Téléportation.
Handicap: Pouvoir inhibé et évanouissements si ne s'alimente pas très fréquemment.

MessagePosté le: Lun 14 Juin 2010 - 21:19    Sujet du message: Haydn Mozart Répondre en citant

Oui, puis beaucoup des oiseaux qui arrivent à voir derrière eux, c'est aussi parce qu'il peuvent tourner leur tête presque complètement. Genre les chouettes. Enfin bon, c'est comme d'hab hein, moi j'dis ça...



Revenir en haut
MSN
Graydon Creed
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 14 Juin 2010 - 22:22    Sujet du message: Haydn Mozart Répondre en citant

Ah, c'était pas fait exprès le 380?! Yosh Ok ^^
Tu peux toujours indiquer que pour l'utilisation de la capacité Niv 4, son physique change : réorientation des globes oculaires sur les côtés du crâne, par exemple, ou apparition d'un troisième oeil comme tu l'as dit. La modification physique peut être juste ponctuelle.

Enfin bref, tu es officiellement validé, Truie Yosh
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:45    Sujet du message: Haydn Mozart

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Avant de franchir les murs -> Fiches de présentation -> Registre des acceptés Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème pour Sinners© de